Orphée by Hector Berlioz

Amour at Festival Berlioz at the Côte Saint André

“La voix fraîche de Dima Bawab” Diapason

“Et les remrquables sopranos Olivia Doray et Dima Bawab pour interpréter respectivement Eurydice et Amour” Le Dauphiné Libéré

Les Saltimbanques by Louis Ganne

Suzanne at Opéra Grand Avignon

“Suzon merveilleusement interprétée par Dima Bawab” Paroles d’Opéra

“Brillant dans le rôle principal, la jeune soprano jordanienne Dima Bawab (qui fit des débuts avignonnais en 2017 dans le rôle d’Amour pour Orphée et Eurydice) se montre polyvalente et rassurante du début à la fin, avec un charme naturel et authentique. La voix finement perçante dans les aigus, parce que bien projetée, conserve la qualité du timbre. Elle se distingue dans un air tzigane “Djelem Djelem” (rajouté à la place de l’air “La bergère Colinette” jugé trop ancien pour cette version).” Olyrix

“La distribution fait la part belle à ces quatre principaux interprètes. C’est aussi l’occasion pour nombre de jeunes chanteurs, apparaissant parfois dans une production locale ou régionale, de sortir de l’ombre. Trop rare à la scène, Dima Bawab, dont chacune des apparitions est saluée par la critique, est en pleine ascension. Soprano léger d’une stature juvénile, à la diction impeccable, au timbre chaleureux, la Suzanne qu’elle campe, fraîche, vive, délurée et indépendante, serait idéale si l’émission de la voix parlée, ingrate, ne semblait contredire le personnage.” Forum Opera

“Ainsi, Dima Bawab, dont on admire toujours le chant comme la présence est-elle desservie ce soir par une voix parlée ingrate. Mais là n’est pas l’essentiel. Sa stature, sa fraîcheur sont en totale adéquation avec cette jeune Suzon, qu’elle incarne remarquablement.” Classique News

The Tower soundtrack by Nathanaël Bergèse

“Parmi tous les titres, de cet album débutant par quelques titres aux accents plus légers, il y en a plusieurs pour lesquels j’ai eu de vrais coups de cœur comme “Back Home” conçu en plusieurs tempos, ambiance tantôt grave puis l’instant d’après plus mélancolique se finissant en beauté avec les vocalises de la soprano Dima Bawab.” La musique de film

Il Barbiere di Siviglia by Gioachino Rossini

Berta at Opéra de Toulon

“Énergique et pressée jouant l’inquiétude de Berta, l’aria de Dima Bawab est bien troussée, comme sa robe de servante par Fiorello. Elle culmine vers un suraigu court mais juste. ” Olyrix

“Dima Bawab dans une Berta parfaite” TV 83

“Berta, campée remarquablement par Dima Bawab, un vrai personnage existant au-delà de son air unique” Classique News

“Le Barbier de Rossini … est une comédie perpétuelle, portée par un courant de talents incroyables.” Var Matin

Werther by Jules Massenet

Sophie at Opéra National de Lorraine

PRIX CLAUDE ROSTAND was attributed to this production on the 18th of June 2018 for it being the Best Production of the season 2017 – 2018

“Dima Bawab est aussi impeccable en Sophie ; son timbre de cristal à l’aigu clair et projeté, son incarnation subtile et travaillée donnent de l’épaisseur à ce personnage souvent négligé.” ResMusica

” Dima Bawab est une Sophie à l’articulation impeccable. ” Forum Opera

“Dima Bawab – comment Werther aurait-il pu résister à son charme innocent et à son soprano papillonnant” Bachtrack

“La Sophie pétillante et pleine de fraîcheur de Dima Bawab se sort mieux de l’exercice de la prononciation, en voix légère mais qui évite de tomber dans la niaiserie par une intelligence et une sensibilité de bon aloi.” Alta Musica

” Le reste de la distribution est proche de l’idéal avec la fine et exquise Sophie de Dima Bawab…” Concert Classic

“La distribution est de grande qualité, surtout les trois principaux personnages, Werther, Charlotte et Sophie … et la Sophie lumineuse de Dima Bawab.” La Croix

“La Sophie de Dima Bawab, timbre fruité, nous épargne les mièvreries de certains rossignols” Diapason

“En Sophie, Dima Bawab apporte une touche piquante de naïveté et d’enthousiasme, fort réussie. Le timbre est toutefois un peu acide, mais il s’agit là de mes goûts et il ne faudra pas en oublier une excellente diction.” Operaphile

“et la Sophie lumineuse de Dima Bawab.” Bruno Serrou

 Orphée by Hector Berlioz

Amour at Opéra Grand Avignon

“Quant à la soprano jordanienne Dima Bawab, elle incarne l’Amour avec de belles nuances dans la voix et une présence affirmée sur le plateau.” Destimed

“Dima Bawab, enjouée, drôle et facétieuse comme un diablotin à ressort de boite à surprise” Podcast Journal

“Enfin, l’Amour “lumineux, léger et gracieux” de Dima Bawab vient clore en beauté ce trio de charme” Opéra Online

“Amour semble se livrer à un jeu machiavélique. Interprété finement par Dima Bawab” Paroles d’Opéra

Jerash with Andre Bocelli

“Bawab received a standing ovation for her performance, which matched that of the other professional artists accompanying Bocelli as he kicked off a world tour from the ancient Greco-Roman city.” The Jordan Time

Le Nozze di Figaro by W.A. Mozart

Barbarina at the Angers Nantes Opéra 2017.

“Dima Bawab chante Barbarina, la voix pleine de sanglots montrant une belle agilité.” OLYRIX 2017

“Dima Bawab est une Barberine acidulée et délurée, qui n’en est sans doute plus à déplorer d’avoir perdu autre chose qu’une aiguille.” FORUM OPERA 2017

Médée by  Luigi CHERUBINI

First servant at the Opéra de Dijon 2016.

“On regrette que la partition ne fasse pas une part plus belle aux suivantes de Dircé (Dima Bawab et Léa Desandre) tant leurs qualités sont évidentes.” FORUM OPERA 2016

Hänsel und Gretel by Engelbert HUMPERDINCK

Sandmännchen and Taumännchen at the Anger Nantes Opera 2015- 2016

“C’est la délicieuse Dima Bawab qui illumine ces deux petits rôles de son timbre solaire de soprano léger.” FORUM OPERA 2016

“Enfin, Dima Bawab – dans le double rôle du Marchand de sable et la Fée Rosée – offre sa fraîcheur, son beau minois et son joli brin de voix à ses personnages” OPERA ONLINE


“Dima Bawab Marchand de sable attentionné, Fée Rosée pimpante.” CONCERT CLASSIQUE 2015

“Dima Bawab impose un Marchand de sable et une Fée Rosée agiles et espiègles, de sa voix souple et à l’aise dans les graves.” OLYRIX 2015

“la jeune Dima Bawab qui apporte sa fraîcheur au marchand de sable et à la fée rosée.” RESMUSICA 2015

Saint Albans Symphony Orchestra

Four last songs by Richard Strauss

Strauss’ Four Last Songs .. exquisitely sung by Jordan-born soprano Dima Bawab”

L’Enfant et les Sortilèges by Maurice RAVEL

Le Feu and Le Rossignol at the Opéra de Montpellier 2015

“Dima Bawab, déjà Le Feu et le Rossignol à Aix-en-Provence en 2008, aussi éloquente et virtuose aujourd’hui” FORUM OPERA 2015

Yniold at the BBC PROMS 2012

Dima Bawab was disarming as the child Yniold” THE TELEGRAPH 2012

“Dima Bawab was a suitably boyish Yniold” EVENING STANDARD 2012

“.. while Dima Bawab was a sweet Yniold” WHAT’S ON STAGE 2012

A Magic Flute by W.A. MOZART directed by Peter BROOK

Papagena at the Lincoln Festival in New York 2012

“..Without doubt, however, it was Thomas Dolié as Papageno and Dima Bawab as Papagena, who delighted the audience most, eliciting a round of spontaneous applause after their duet.” LIVING IN ROME 2011

Dima Bawab as Papagena, was effervescent and a surefire crowd-pleaser” OPERAVORE 2011

“..and Dima Bawab is a delightful Papagena. THE TELEGRAPH 2012

“..and soprano Dima Bawab is a charming, light-voiced Papagena” THE ASSOCIATED PRESS 2011

Title